blason-rixensart
Projet d'établissement de l'écoleProjet éducatif et pédagogique de l'Administration communale de RixensartRèglement d'ordre intérieur

Projet d'établissement de l'école

Dans la vision du Pacte pour un enseignement d’Excellence,
nous développons, dans notre école :

le Vivre ensemble

Nous voulons former des jeunes responsables, capables de s’intégrer et de s’engager dans notre société en perpétuelle évolution

  1. Estime de soi
    Accueillir l’enfant dans sa globalité cognitive et affective est une de nos priorités.
    Chacun est encouragé à donner le meilleur de lui-même et grandit dans un environnement positif.
    Nous veillons à développer l’entraide et la collaboration au sein de la classe et de l’école dans le respect des différences.
    L’enfant prend conscience de sa valeur et exprime ses qualités afin de renforcer sa confiance en lui et d’avoir une place à part entière dans le groupe.
    Quelques-unes de nos actions concrètes :

    • projet « Mieux Vivre ensemble »
    • projet théâtre,
    • activités de parrainage et d’échanges,
    • ateliers philosophiques…
  2. Egalité des chances
    Nous accueillons les enfants dans le respect des ressources de chacun et veillons à leur épanouissement.
    A cette fin, sont organisées au sein de l’école :

    • des remédiations individuelles ou en petits groupes suivant les besoins rencontrés,
    • de la différenciation dans les apprentissages,
    • la collaboration avec le P.M.S. et la logopède,
    • l’A.L.E. (adaptation à la langue de l’enseignement),
    • l’étude gratuite,
    • la bibliothèque,
    • la Cyberclasse.
    • L’année complémentaire
      En cas de difficulté, une année complémentaire sera organisée. Elle ne sera en aucun cas considérée comme un redoublement. Elle permettra à l’enfant de continuer à évoluer dans ses apprentissages tout en retravaillant les compétences non encore acquises.
      Pour ce faire, l’équipe pédagogique, avec l’aide de notre PMS et en collaboration avec les parents de l’élève, choisira, au cas par cas, la solution qui semble être la plus adéquate pour celui-ci.
    • l’intégration en partenariat avec l’enseignement spécialisé,
      Nous intégrons, dans nos classes, des élèves à besoins spécifiques.
      Chaque enseignant a le souci de tenir compte de chaque enfant et d’adapter son enseignement.
  3. Plaisir d’apprendre
    Afin de faciliter les apprentissages, nous utilisons des stratégies valorisantes, encourageantes, adaptées aux rythmes et aux difficultés de chaque élève.
    A travers les jeux, les expériences, les défis, l’essai-erreur, les projets et la manipulation, nous éveillons chez l’enfant sa créativité, sa curiosité et surtout son envie d’apprendre.
    Par des méthodes de travail diversifiées, des supports variés et adaptés (tableau blanc interactif (TBI), tablettes, documents,…), l’équipe pédagogique encourage l’enfant à être acteur de ses apprentissages.

  4. Autonomie
    L’autonomie est une de nos priorités.
    Voici une liste non-exhaustive de ce qui est fait dans notre école :

    • Organiser des ateliers et des travaux de groupe.
    • Guider l’enfant à agir seul face aux situations qu’il rencontre : s’habiller, s’occuper de son hygiène, chercher des solutions, gérer les conflits…
    • Travailler en autonomie : lire et comprendre des consignes, s’auto-corriger, utiliser des référentiels…
    • Gérer son temps et son matériel : organiser son travail, prendre le matériel et le ranger…
    • Inciter les enfants à prendre des initiatives (s’aider les uns les autres, organiser des projets…)
    • Participer aux classes de dépaysement : classes de ferme, de mer, de sport/sciences et de neige.
  5. Accès à la culture
    L’accès aux arts et à la culture est un droit fondamental pour tous, dès la petite enfance.
    La sensibilisation aux pratiques culturelles et artistiques favorise la curiosité, la construction et l’épanouissement de l’enfant.
    Au sein de l’école :

    • Bibliothèque (emprunt de livres, histoires racontées)
    • Rallye lecture en collaboration avec une ASBL
    • Jeunesses musicales du Brabant Wallon
    • Animations culturelles variées (concert, théâtre,…)

    En extra-muros :

    • Partenariat et animations avec la bibliothèque De Troyer
    • Spectacles divers au Centre Culturel de Rixensart
    • Musées, expositions, …
    • Sorties en lien avec les différents projets (château, ville, ferme,…)
  6. Citoyen responsable
    Nous souhaitons préparer nos enfants à devenir des citoyens responsables :

    • Participation aux conseils de classe où les enfants s’expriment librement et au conseil d’école où chaque classe est représentée
    • Election de représentants au Conseil Communal des Jeunes de Rixensart
    • Compréhension et suivi des règles de vie de l’école et de la classe (respect d’autrui et de soi, non-violence, respect du matériel,…)
    • Prise de conscience des dangers :
      • internet et les réseaux sociaux (CHILD FOCUS),
      • les influences et l’éducation aux médias (MEGA),
      • la sécurité routière (PRO VELO),
      • :

    • Devoirs de mémoire (visite de lieux, commémoration du 11 novembre, …)
  7. Environnement
    Nous sensibilisons les enfants au respect de l’environnement en mettant en place différentes actions :

    • Journée « zéro déchets »
    • Tri des déchets
    • Classes responsables de la propreté de la cour
    • Utilisation de la gourde et de la boite à tartines
    • Création d’hôtels à insectes
    • Participation à l’action « A pied ou à vélo »
    • Sensibilisation aux économies d’énergie et aux énergies vertes
    • Participation à certains projets de la Fédération Wallonie Bruxelles, tels que :
      • Goodplanet (défis plusieurs fois par an)
      • Be Wapp (ramassage de déchets dans le quartier)
  8. Esprit critique
    Au travers de ses apprentissages, l’élève est amené à construire son esprit critique.
    Il développe ses démarches scientifiques et philosophiques :

    • Il émet des hypothèses et les vérifie.
    • Il interprète en distinguant les faits et les opinions.
    • /ul>
      Il remet en cause ses certitudes afin de se construire une pensée autonome et critique.
      Il questionne le monde qui l’entoure afin de prendre position de manière argumentée.

Projet éducatif et pédagogique de l'Administration communale de Rixensart

LES OBLIGATIONS DU DECRET « MISSIONS DE L’ÉCOLE » :

Le 24 juillet 1997 un décret de la Communauté Française est paru au Moniteur.

Ce texte définit de nouvelles règles de fonctionnement et les missions prioritaires de l’enseignement fondamental et secondaire.

Chaque établissement doit être en possession d’un projet propre, réalisé par le Conseil de Participation, qui tient compte de l’environnement de l’enfant, de ses droits et aussi de ses devoirs.

Il organise la participation des élèves, des enseignants, des parents et des partenaires extérieurs.

Le Conseil de Participation de l’école est composé de représentants (de pleins droits, élus ou des membres représentant l’environnement social, culturel ou économique).

Chaque membre du Conseil de Participation a le devoir d’effectuer un lien avec les instances qu’il représente.

Au cours du temps et selon les règles du Règlement d’Ordre Intérieur des amendements peuvent être apportés au projet de l’établissement.


LE PROJET EDUCATIF

  1. CITOYENNETE RESPONSABLE
    L’école communale proche du citoyen est démocratique. Gérée par des responsables élus, elle s’efforce de répondre aux aspirations et aux besoins de la collectivité locale en matière d’éducation.

    Elle encourage le jeune à participer à la construction d’une société démocratique et l’amène à s’exercer à la citoyenneté responsable en créant des lieux et des temps de parole où chacun a le droit de s’exprimer et d’être écouté. Elle est par excellence le point de rencontre, le milieu social, le lieu où l’on étudie, où l’on joue ensemble, où l’on partage la vie de tous les autres enfants.

    Respectueuse de toutes les conceptions philosophiques et idéologiques, elle est une école de tolérance refusant tout endoctrinement ou neutralisme pris dans le sens de non engagement et de passivité ; elle s’enrichit de l’échange et de la confrontation d’idées et de convictions différentes.

  2. RESPECT DU DROIT DE L’ENFANT
    L’école communale, respectueuse des droits de l’enfant prend en charge le développement de sa personne dans sa totalité. Elle vise à son mieux-être affectif, physique et intellectuel.

    La gestion dynamique de l’école génère une qualité de vie qui privilégie l’épanouissement personnel, la confiance en soi, la socialisation, la solidarité, l’autonomie, le sens des responsabilités, la liberté, l’efficacité, la créativité, le développement corporel, la curiosité d’esprit, l’esprit critique….

    Le dialogue, le débat d’idées, la collégialité, suscitent la motivation nécessaire pour atteindre ces objectifs. L’erreur ne sera plus sanctions mais au contraire source de défis, d’ajustements et de dépassement de soi.

  3. MAITRISE DES COMPETENCES DE BASE
    L’école communale s’engage à amener les enfants qui lui sont confiés à la maîtrise des compétences de base en ayant pour chacun d’eux la meilleure ambition, ce qui les rendra aptes à suivre avec succès leur cursus scolaire et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle.

  4. EGALITE DES CHANCES
    L’école communale ouverte à tous, refuse toute sélection sociale ou économique ; elle réserve une sollicitude équitable envers tous les enfants qui lui sont confiés.

  5. LE PROJET PEDAGOGIQUE

    Chaque équipe aura pour chacun des enfants qui lui sont confiés la meilleure ambition, tout en tenant compte de ses rythmes propres dans la perspective de la faire évoluer vers la maitrise des savoirs et des compétences nécessaires à son insertion sociale et à la poursuite de ses études.
    Pour cela, elle veillera à organiser une continuité pédagogique de 2 ½ à 14 ans en pratiquant la différenciation des apprentissages sur base d’une véritable évaluation formative.

    La réflexion se situe sur 3 niveaux :

    1. LES STRUCTURES
      Priorité sera donnée à l’organisation en cycles fonctionnels (à différencier des structures organisationnelles de l’école).

      Un cycle est défini comme un ensemble d’années d’études géré par une équipe d’enseignants solidaires et coresponsables, à l’intérieur duquel l’enfant parcourt sa scolarité de manière continue, à son rythme, en ayant pour lui la meilleure ambition.

      L’enseignement fondamental constitue une unité pédagogique structurée conformément aux prescrits légaux.

      Dans le souci de respecter les rythmes de l’enfant et de l’aider à parcourir sa scolarité sans rupture, des initiatives pourront être prises pour harmoniser les transitions.

      Les écoles n’organisant qu’un seul niveau d’enseignement (écoles maternelles ou primaires autonomes) pourront adapter le continuum pédagogique à leurs structures organisationnelles.

      Toutefois, là aussi, des initiatives pourront être prises pour que l’harmonisation maternelle/primaire soit prise en compte.

    2. LES STRATEGIES D’APPRENTISSAGE ET LES METHODES D’ENSEIGNEMENT
      Nous préconisons une pédagogie active qui, de préférence au départ de situations de vie, amène l’élève à s’impliquer dans une démarche participative et réflexive.

      Ces situations ne prendront du sens que si elles s’appuient sur les réalités sociales et culturelles des enfants.

      Suivant les spécificités locales, chaque équipe définira, dans le cadre de son projet d’établissement, la mise en œuvre des axes suivants :

      une véritable pédagogie partant du vécu de l’enfant, de ses besoins, de ses préoccupations, en équilibrant les moments collectifs de classe, les moments de groupes (ateliers, groupes de besoins, d’intérêts…) et les moments d’individualisation pour permettre la transition ou la construction des savoirs et des savoir-faire dans la perspective de l’acquisition de compétences;
      le choix de situations signifiantes permettra à l’enfant de mobiliser, dans une même démarche, compétences transversales et disciplinaires, y compris les savoirs et les savoir-faire y adhérents;
      c’est en agissant sur son environnement et en interaction avec les autres que l’enfant pourra apprendre et construire les concepts de base.
      Pour y parvenir, elle privilégiera :

      les activités de découverte, de production et de création;
      les technologies de communication et d’information;
      les activités culturelles et sportives;le développement de pratiques démocratiques (forums, conseils de classe, d’école, accueil, cercles..) de citoyenneté responsable au sein de l’école.

    3. LES MOYENS ET LES OUTILS
      Nous prônons la constitution d’une véritable unité pédagogique de 2 ½ à 12 ans. Cela nécessite des choix pour amplifier la cohérence tout au long de l’enseignement communal.

      Ensemble, nous devrons définir :

      les outils pour optimiser les compétences en savoir lire, savoir écrire, savoir parler, savoir écouter dans des contextes variés de communication, sources de plaisir, de créativité et d’activités de structuration.
      Les outils mathématiques susceptibles d’amener les enfants à résoudre de véritables situations problèmes.
      Le choix d’une langue autre que le français, qui renforcera les compétences communicatives.
      Les outils à proposer à l’enfant, construits avec lui, pour l’aider à structurer le temps ou l’espace et à découvrir son environnement dans ses dimensions locale, régionale, nationale et européenne.
      Les types de référentiels à construire avec l’enfant pour gérer avec lui ses savoirs et savoir-faire de manière autonome (référentiels permettant de choisir des activités adaptées aux besoins de l’enfant, proposant des démarches, reprenant des règles essentielles découvertes par l’enfant, lui permettant de s’auto évaluer.

Règlement d'ordre intérieur

Article 1- DECLARATION DE PRINCIPE

Quiconque fréquente l’Ecole communale du Centre de Rixensart doit pouvoir s'épanouir et se construire sans craindre pour sa santé et son intégrité physique, psychologique et morale.

Ce règlement d’ordre intérieur s’applique aux élèves, aux parents, aux enseignants et à toute personne se trouvant dans l’enceinte de l’établissement scolaire. L’inscription dans l’école implique l’acceptation de ce règlement.

Ce règlement est d’application pour toute activité organisée dans le cadre scolaire, que ce soit à l’école, aux abords de l’école ou lors d’activités organisées à l’extérieur de l’école, y compris en dehors des jours de cours.

Le PO, l'équipe éducative, les enfants, selon leur degré de responsabilité prendront toutes les mesures pour assurer une qualité et une sécurité satisfaisantes de l'environnement scolaire.

L'École communiquera aux parents et aux enfants les projets éducatif, pédagogique et d'établissement. Elle s'engage à mettre tout en œuvre pour répondre aux besoins de chacun, dans la mesure de ses possibilités, à proposer une guidance efficace, à soutenir celui qui connaîtrait des difficultés momentanées dans un climat de transparence et de dialogue.


Article 2- ADMISSION - INSCRIPTION

Par l'inscription à l’Ecole communale du Centre, l'élève et ses parents acceptent le projet éducatif, le projet pédagogique, le projet d'établissement, le règlement des études et le règlement d'ordre intérieur.

L'inscription se prend au plus tard le premier jour ouvrable du mois de septembre. L'inscription est reçue toute l'année dans l'enseignement maternel.

Pour des raisons exceptionnelles et motivées, appréciées par le chef d'établissement, l'inscription peut être prise jusqu'au 30 septembre. Au delà de cette date, les parents peuvent introduire une demande de dérogation auprès du ministre.

L’école demande que, lors de la première inscription d’un élève, soit produit un document officiel établissant clairement l’identité, le domicile et la nationalité de l’élève (une copie recto-verso de la carte d’identité, un document composition de ménage,…) , le numéro d’inscription au registre national ainsi que les coordonnées de l’école fréquentée antérieurement.

La direction décide de l’inscription définitive après vérification des pièces du dossier et en fonction des places disponibles (les inscriptions pourront être clôturées avant le 1er jour ouvrable de septembre pour manque de place).

Peut être exclu l'élève qui, par son comportement, porte atteinte à l'intégrité physique, psychologique ou morale d'un membre du personnel ou d'un autre élève, compromet la bonne marche de l'établissement ou lui fait subir un préjudice matériel ou moral grave. Un recours peut être introduit par les parents par lettre recommandée dans les 10 jours ouvrables qui suivent la notification de l'exclusion définitive. L'introduction du recours ne dispense pas les parents d'inscrire l'élève dans les délais prévus.

Tous les cas non prévus dans ce présent règlement seront examinés en concertation par l'équipe éducative et la décision sera communiquée aux parents.

Reconduction des inscriptions
L’élève inscrit régulièrement le demeure jusqu’à la fin de sa scolarité, sauf :
1° lorsque les parents répondent négativement au questionnaire de réinscription fourni par l’école en fin d’année scolaire ;
2° Lorsque les parents ont fait part, dans un courrier au chef d’établissement, de leur décision de retirer l’enfant de l’établissement ;
3° lorsque l’élève n’est pas présent à la rentrée scolaire, sans justification aucune ;
4° lorsque l’exclusion de l’élève est prononcée, dans le respect des procédures légales, au plus tard le 5 septembre.

Au cas où les parents ont un comportement marquant le refus d’adhérer aux différents projets et règlements repris ci-dessus, le Pouvoir Organisateur se réserve le droit de refuser la réinscription de l’élève l’année scolaire suivante et cela, dans le respect de la procédure légale.

Faits graves commis par un élève
Les faits graves suivants sont considérés comme pouvant justifier l'exclusion définitive prévue aux articles 81 et 89 du décret du 24 juillet 1997 définissant les missions prioritaires de l'enseignement fondamental et de l'enseignement secondaire et organisant les structures propres à les atteindre :
1. Dans l'enceinte de l'établissement ou hors de celle-ci :

  • tout coup et blessure porté sciemment par un élève à un autre élève ou à un membre du personnel de l'établissement ;
  • le fait d'exercer sciemment et de manière répétée sur un autre élève ou un membre du personnel de l'établissement une pression psychologique insupportable, par menaces, insultes, injures, calomnies ou diffamation ;
  • le racket à l'encontre d'un autre élève de l'établissement ;
  • tout acte de violence sexuelle à l'encontre d'un élève ou d'un membre du personnel de l'établissement.

2. Dans l'enceinte de l'établissement, sur le chemin de celui-ci ou dans le cadre d'activités scolaires organisées en dehors de l'enceinte de l'école :

  • la détention ou l'usage d'une arme.

Chacun de ces actes sera signalé au centre psycho-médico-social de l'établissement dans les délais appropriés, comme prescrit par l'article 29 du décret du 30 juin 1998 visant à assurer à tous les élèves des chances égales d'émancipation sociale, notamment par la mise en oeuvre de discriminations positives.
L'élève sanctionné et ses responsables légaux sont informés des missions du centre psycho-médico-social, entre autres, dans le cadre d'une aide à la recherche d'un nouvel établissement.
Sans préjudice de l'article 31 du décret du 12 mai 2004 portant diverses mesures de lutte contre le décrochage scolaire, l'exclusion et la violence à l'école, après examen du dossier, le service compétent pour la réinscription de l'élève exclu peut, si les faits commis par l'élève le justifient, recommander la prise en charge de celui-ci, s'il est mineur, par un service d'accrochage scolaire. Si l'élève refuse cette prise en charge, il fera l'objet d'un signalement auprès du Conseiller de l'Aide à la Jeunesse.
Sans préjudice de l'article 30 du Code d'Instruction criminelle, le chef d'établissement signale les faits visés à l'alinéa 1er, en fonction de la gravité de ceux-ci, aux services de police et conseille la victime ou ses responsables légaux, s'il s'agit d'un élève mineur, sur les modalités de dépôt d'une plainte. »


Article 3- ORGANISATION SCOLAIRE

L’école, maternelle et primaire, est ouverte de 7h à 18h. Une garderie gratuite est organisée à partir de 7h jusqu’à 16.30h.

Horaire des cours
Les cours se donnent de 8h25 à 12h et de 13h25 à 15h05 (pour les primaires) et de 8h45 à 14h55 (pour les maternelles) (excepté le mercredi de 8h45 à 12h).
A midi, les enfants peuvent prendre un repas chaud ou leur pique-nique dans les locaux de l’école.
Une sieste, un repos suivent le repas chez les petits de la classe d’accueil et de 1ère maternelle. Chez les plus grands et à l’école primaire, une récréation succède au dîner.
Une garderie payante est assurée de 16h30 à 18h (de 12h30 à 18h le mercredi).
Les enfants qui sont toujours à l’école à la fin de la surveillance qui suit la sortie des cours sont automatiquement amenés à cette garderie.


Article 4- VIE DANS L’ECOLE

Dans l’application de ce présent règlement, le souci de l’autre ainsi que des recommandations émanant de l’école doivent être d’abord pris en compte.

La courtoisie est de rigueur dans tous les rapports interpersonnels. Les conflits éventuels se règlent par discussion démocratique, dans le respect de chacun, avec recours au titulaire si nécessaire.

La violence et les brimades ne seront pas tolérées.

La propreté dehors et dans les classes est également requise pour une vie collective harmonieuse.

Les enfants ont un équipement simple. Une bonne hygiène est maintenue notamment au niveau de la pédiculose (poux).

Ils n’apportent pas d’objets de valeur et ne se munissent que du minimum d’argent dont ils ont réellement besoin.

Les sommes qui leur sont demandées par l’école sont remises sous enveloppe fermée marquée de leur nom et de leur classe via le journal de classe ou le carnet.

Tout le matériel scolaire doit être marqué.

De plus,

  • Aucun enfant ne sera en possession de couteau, allumettes ou briquet.
  • Aucune "vente" ne peut se faire entre enfants en-dehors du cadre prévu par l'équipe éducative.
  • Chacun s'engage à respecter le matériel et l'environnement tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des locaux. Toute déprédation sera facturée aux parents.
  • L'accès aux locaux est interdit aux enfants en l'absence d'adultes ou sans leur autorisation explicite.
  • Les locaux seront remis en ordre en fin de journée.
  • La direction décline toute responsabilité en cas de vol, perte ou déprédation d'objets apportés par les enfants.
  • Une série de règles ont été élaborées par les enfants lors des conseils d'école; celles-ci concernent tout particulièrement la cohabitation dans la cour et la gestion des espaces communs. Ces règles sont affichées ou consignées selon un mode compréhensible par les enfants dans les classes et seront respectées par tous les enfants. Le conseil d'école peut les modifier si nécessaire.

Article 5- CALENDRIER SCOLAIRE

Dans le courant du mois de septembre, un calendrier des réunions, des manifestions et des congés scolaires est adressé à tous les parents via le carnet ou le journal de classe de l’enfant.


Article 6- FRAIS SCOLAIRES

Les parents s’engagent à s’acquitter des frais scolaires dans le respect des dispositions de l’article 100 du Décret « Missions ».


Article 7- FREQUENTATION SCOLAIRE

L’élève est tenu de participer à tous les cours, les sports ( y compris la natation), les ateliers, les voyages et les activités pédagogiques. Toute dispense éventuelle ne peut être accordée que par la direction après demande dûment justifiée.

Absences et retards
Conformément aux directives ministérielles, nous vous communiquons l’extrait de la circulaire au sujet de la fréquentation scolaire :
" toute absence doit être justifiée et la justification doit parvenir dans un délai raisonnable."

  1. Sont admis comme valables les motifs d’absences suivants :
    1. l’indisposition ou la maladie de l’élève
    2. le décès d’un parent ou allié de l’élève jusqu’au quatrième degré
    3. les cas de force majeure ou de circonstances exceptionnelles appréciées par le chef d’établissement
  2. Les parents ou l’élève majeur sont tenus de fournir au chef d’établissement une justification écrite de l’absence, au plus tard dans les deux jours ouvrables qui suivent le premier jour de celle-ci.

Dans les cas visés au §1 1°, ci-dessus, un certificat médical doit être joint si l’absence dépasse trois jours. Toute absence non motivée doit être signalée au vérificateur. Les retards éventuels doivent également être motivés par écrit.


Article 8- RECOMMANDATIONS DIVERSES

  1. Parce qu’à l’école, l’apprentissage de la vie en commun passe par une certaine réserve dans l’affirmation de son identité philosophique, politique ou religieuse, les tenues manifestant une appartenance philosophique, politique ou religieuse sont interdites.
  2. Il est strictement interdit de fumer dans l’enceinte de l’école et ce, à tout moment.
  3. Sont déconseillés dans l’école : jeux de collections de toutes sortes. Ceux-ci débouchent hélas trop souvent sur des disputes, des convoitises, du commerce et même des vols... !
  4. Sont interdits tous les jeux de valeur type « Nintendo DS », « PSP » ou autres.
  5. L’utilisation du GSM est strictement interdite dans l’enceinte de l’école, et lors des activités pédagogiques à l’extérieur de l’école ; même lorsque celles-ci durent plusieurs jours. Enfreindre cette règle engendrerait immédiatement la confiscation des objets pour 15 jours.
    En cas de besoin, il est toujours possible de joindre l’école par téléphone au 02/653 95 45.
  6. Non aux boucles d’oreilles pour les garçons et aux piercings apparents pour tous.
  7. Non aux baskets à roulettes.
  8. Sécurité aux abords de l’école :
    • Accès : Pour la sécurité de vos enfants, les grilles sont fermées de 8h25 à 15h05 (en primaire) et de 8h45 à 14h55 en maternelle). En cas de nécessité, vous pouvez accéder à l’école en utilisant la sonnette « ECOLE » se trouvant rue des Ecoles, numéro 1.
    • Zone 30 aux abords de l’école : Il est demandé aux personnes circulant aux abords de l’école de respecter les zones de limitation de vitesse afin d’assurer une sécurité optimale aux enfants.
    • Le stationnement : Le stationnement aux abords de l’école est également réglementé.
      Voici la liste des emplacements disponibles aux abords de notre école :

      • Drève du Château (55 places – durée limitée à 2h)
      • Parking sur la dalle de la gare (16 places – durée limitée à 30 minutes)
      • Parking du Colruyt – accès par le sentier de la Procession ( 90 places – durée limitée à 2h)
      • Parking de l’ancien Colruyt (20 places – durée limitée à 2h)
      • Devant l’ancienne gare (9 places – durée limitée à 2h)
      • Rue Alphonse Collin (de l’autre côté du chemin de fer – accès par le tunnel – 45 places – durée limitée à 2h)
      • Avenue Martin Luther King – stationnement uniquement en montant à gauche (peu de places – durée limitée à 2h)
      • Dans la rue des Ecoles, il y a quelques places de stationnement à l’exception de l’emplacement réservé au bus, devant l’entrée de l’école et sur le trottoir devant la maison de la concierge

Article 9- REGLES DE VIE

En général, à l’école

  1. J’arrive à l’heure.
  2. J’obéis à tout le personnel de l’école et je le respecte.
  3. Je respecte les autres.
  4. Je suis poli :
    • Je dis bonjour, merci, s’il vous plaît, pardon…
    • J’utilise des paroles et des gestes corrects.
  5. Je me déplace calmement.
  6. Je respecte tout le matériel mis à ma disposition (livres, tables, chaises, poubelles,…)
  7. Je suis entièrement responsable de mes objets de valeur (montre, bijoux,…). J’évite donc d’en apporter.
  8. Je ne vends et n’échange rien.
  9. Ma tenue doit être correcte : pas de short court, de dos nus ou de nombril à l’air, de coiffure excentrique, de chaussures à roulettes, je ne me maquille pas, le pantalon doit être « ajusté ».
  10. Je laisse mes chewing-gums à la maison.
  11. A la fin de la journée, je rentre avec un rang ou accompagné de mes parents. Je peux rentrer seul en 5ème / 6ème si j’ai une carte de sortie que je présente obligatoirement au surveillant. Je prends le chemin le plus court pour rentrer chez moi.

En classe

  • Je suis en ordre de matériel :
    • En classe
    • Au cours d’éducation physique : T-shirt de l’école, short bleu ou noir, sandales de toile blanche.
    • Au cours de natation : maillot de bain (pas de short), bonnet, essuie.
  • Je mets mes cahiers en ordre après une absence.
  • Je fais signer mon journal de classe chaque jour par mes parents.
  • Je me présente spontanément et à l’heure à l’étude si j’y suis inscrit.

En récréation

  • Je joue gentiment et je règle mes conflits sans violence. Je parle au surveillant si je n’y arrive pas.
  • Je ne circule pas dans les couloirs.
  • Je respecte l’environnement :
    • Je jette mes déchets dans les poubelles appropriées.
    • Je respecte les plantes et les arbres.
    • Les clôtures délimitent mon endroit de jeu, je n’y grimpe pas.
  • Une première sonnerie annonce la fin de la récréation. A la deuxième sonnerie, je suis rangé en silence.

Au réfectoire

  • J’entre dans le calme.
  • J’adapte mon comportement.
  • Je mange proprement et calmement.

Aux toilettes

  • Je respecte la propreté des lieux.
  • Je n’y joue pas.
  • J’utilise le papier à bon escient.

Je respecte la charte de vie de ma classe, de ma cour de récréation et de l’école.
Tout manquement à ces règles de vie fera l’objet d’un avertissement, d’une punition et si nécessaire d’une retenue.


Article 10- MEDICAMENTS

L’enfant doit être idéalement en possession de tous ses moyens pour pouvoir effectuer un travail scolaire efficace. S’il n’est malheureusement pas apte à suivre le cours, il ne doit pas être conduit à l’école.
S’il convenait, de manière impérative, qu’il prenne des médicaments pendant qu’il est à l’école, la procédure qui suit doit être obligatoirement respectée :

  • Un certificat médical doit être remis au titulaire de classe qui indique clairement l’obligation de prendre un médicament pendant les heures de cours, la description du médicament et la posologie ;
  • Un écrit émanant de la personne exerçant l’autorité parentale sur l’élève doit être remis au titulaire pour demander explicitement la collaboration de l’école à l’occasion de la dispensation du médicament ;
  • Le médicament doit être remis au titulaire.

Il est souligné que le personnel enseignant ne dispose d’aucune compétence particulière en matière de dispensation d’un médicament de sorte que la procédure qui vient d’être décrite est réservée au cas où la prise de médicaments pendant les heures d’école est indispensable ; il doit s’agir de cas exceptionnels.
Si l’état de santé de l’enfant paraît poser problème, la direction de l’école, à l’intervention du titulaire avertira, par téléphone, la personne qui exerce l’autorité parentale pour que l’enfant soit repris. Si le nécessaire n’est pas fait, la direction prendra toutes les mesures que la situation appelle afin que l’enfant puisse, selon le cas, être hospitalisé, conduit chez la personne désignée par ceux qui exercent l’autorité parentale sur l’enfant ou être accueilli de la manière qui convient.
En tout état de cause, l’école peut refuser d’accueillir un enfant lorsqu’il apparaît que son état de santé pourrait justifier ce refus.


Article 11- TUTELLE SANITAIRE

Etre en bonne santé constitue un facteur nécessaire pour suivre efficacement les activités de classe. Dès lors, il est vraiment déconseillé d’imposer à l’élève sa présence au cours, lorsque son état nécessite une médication.
Les parents se doivent de déclarer à la direction de l’école les maladies contagieuses suivantes : rougeole, rubéole, oreillons, scarlatine, coqueluche, conjonctivite, tuberculose, méningite, varicelle, hépatite, poliomyélite, diphtérie, salmonellose, gale, teignes, impétigo, herpès, verrues plantaires, pédiculose (poux), molluscum contagiosum ou toute autre maladie contagieuse. Le centre de santé est seul habilité à prendre une décision en la matière : évincer un élève, faire fermer l’école, alerter l’inspection d’hygiène…

En particulier : Poux : Si l’enfant est porteur des lentes et de poux, il ne pourra être admis à l’école qu’à partir du moment où il est traité. Il est demandé aux parents de vérifier régulièrement la tête de leurs enfants et d’avertir l’école au plus tôt.

Des examens médicaux obligatoires sont pratiqués par les services de promotion à la santé à l’école afin de faire le bilan de santé de l’élève. Ils sont organisés pour les classes de 1ère et 3ème maternelles ainsi que pour les 2e et 6e primaires. Pour les 4èmes primaires, un examen sensoriel de la vue est organisé en classe. L’équipe médicale peut toujours se déplacer au sein de l’école pour différents problèmes liés à la santé de l’enfant.

Service de Promotion à la santé à l’école :
119, Montagne d’Aisemont à 1300 WAVRE. Tél. 010/22 45 51 – Fax : 010/24 39 67.


Article 12. ASSURANCES

Le Pouvoir Organisateur assure tous les enfants inscrits à l’école auprès de la société ETHIAS. Après en avoir averti préalablement les parents, les enfants sont examinés à l’école par le médecin scolaire désigné par l’Administration communale.

En cas d’accident, la déclaration doit être rentrée, dument complétée, dans les 48 heures, au secrétariat de l’école.
Les parents règlent les honoraires médicaux. Après intervention de la mutuelle familiale, l’assurance remboursera sa quote-part.
Attention, les dents font l’objet d’un remboursement limité. Aucune assurance ne couvre les dommages matériels (vols, perte, dégâts) dans le cadre scolaire.


Article 13- CENTRE PSYCHO-MEDICO-SOCIAL

De façon à aider vos enfants et à vous aider au mieux, nous collaborons avec le Centre PMS de Rixensart, Chemin du Meunier, 38R à 1330 Rixensart.


Article 14. DIFFUSION DE DOCUMENTS

Tant dans l’enceinte de l’école que lors des déplacements extérieurs, aucune initiative collective ou individuelle sortant du cadre normal des activités scolaires ne peut être prise sans l’accord préalable du directeur (affichages, pétitions, rassemblements…)
Aucune activité à but lucratif n’est autorisée au sein de l’école. Toute publicité commerciale ou propagande politique est proscrite dans les écoles. Toute diffusion d’information devra recevoir au préalable l’approbation du PO.


Article 15. RESERVE

Tout élève fréquentant l’établissement ainsi que ses parents ou la personne responsable de cet élève sont censés connaitre ce règlement. Le présent règlement d’ordre intérieur ne dispense pas les élèves, leurs parents ou la personne responsable de se conformer aux textes légaux, règlements et instructions administratives qui les concernent, diffusés s’il échet par le Ministre de l’Education, de la Recherche et de la Formation, ainsi qu’à toute note interne ou recommandation émanant de l’établissement.
Tous les cas qui n’apparaitraient pas expressément dans le présent règlement seront examinés par l’équipe pédagogique et/ou le pouvoir organisateur.